Pour ceux qui ne la connaissent pas, la VERSALINK C605 est une imprimante laser multifonctions format A4 haut de gamme. Elle se veut dans les sommets de la performance, de la fiabilité et de la qualité d’impression pour un prix avoisinant les 3500€ TTC.

Ce multifonctions (MFP) s’adresse aux bureaux de 10 à 20 personnes avec des exigences différentes et utilisant les nouvelles possibilités de mobilité et du cloud. La production de documents recommandée est d’environ 15 000 par mois.

Son installation est simple pour les fonctions de base ; cependant il vaut mieux ne pas jouer les héros et que la machine soit installée par un pro pour utiliser toutes ses capacités ce qui, vous en conviendrez, est le but quand on investit sur une machine de ce prix.

Zoom sur les caractéristiques techniques

Numérisation

La VERSALINK C605 de XEROX permet la numérisation vers e-mail(s), réseau, FTP, SMB ainsi que vers un hôte USB.

Le chargeur de documents est bien conçu et assorti d’un logiciel permettant d’améliorer la qualité des documents comme les livres par exemple. Nous avons testé un MFP avec bacs additionnels et roulettes qui amènent le plateau à une hauteur d’environ 1m20 ; soit, à 4cm près, la longueur de jambes d’Adriana Karambeu… Vous en conviendrez, c’est un peu haut pour nous autres qui n’atteignons pas non plus le mètre 90 de Lambert Wilson ou d’Omar Sy. Par contre nous avons été bluffés par le chargeur automatique de documents recto-verso. Doté d’une capacité de passage de 100 feuilles, son efficacité est impressionnante.

Impression

Le temps de sortie d’impression de la première page est de 10 secondes à partir du mode veille. Par défaut l’impression est resto-verso, ce qui est conforme aux exigences environnementales. En termes de production, elle imprime jusqu’à 53 pages / seconde NB et couleur. Les types de supports pris en charge sont variés : enveloppes, carte-copie, étiquettes, papier uni, recyclé, perforé, pré imprimé, cartonné…

Il faut compter un coût d’impression NB d’environ 0,0099€ pour un coût d’impression couleur de 0,0605€.

La capacité des magasins de notre modèle était supérieure à 2500 feuilles et dotée d’un bac complémentaire multi formats de 150 feuilles.

Un module de finition est disponible ; sa capacité est de 500 feuilles. Il peut agrafer jusqu’à 50 feuilles. Une « boîte aux lettres » est également accessible en option comportant quatre bacs d’une capacité de 100 feuilles chacun.

Copie

Le temps de sortie de la première page est de 5 secondes en noir et blanc et de 7 secondes en couleur ; la résolution maximum de 600 x 400. Lors de notre essai nous avons pu constater la qualité impeccable et la fiabilité des couleurs.

FAX

Et oui certains en ont encore l’usage ! Relié au courrier électronique, il permet l’utilisation du carnet d’adresse.

L’avis du testeur

A n’en pas douter les fonctionnalités de ce MFP sont multiples et complètes comme le prouve la documentation de plus de 300 pages. De notre côté nous avons surtout apprécié :

  • sa rapidité et sa qualité d’impression avec cependant une réserve en ce qui concerne l’impression de photos.
  • La grande capacité des magasins en option couplée au disque dur incorporé permet une production importante.
  • Le scanner recto/verso est vraiment très efficace.
  • La sécurisation et le contrôle total de l’utilisation sont aussi des points forts.
  • Ainsi que l’automatisation des commandes de fournitures et d’entretien avec le contrat maintenance.

Le point de vue des usagers

Les capacités techniques étant très étendues nous avons voulu obtenir l’avis de potentiels utilisateurs en plaçant la machine dans un lieu accueillant du public. Notre idée était de confronter notre avis aux usages quotidiens en pratique. Heureux de participer, nous avons recueilli l’avis de multiples testeurs amateurs : professions libérales, cadres dirigeants, employés de laboratoires médicaux, de cabinets d’expertise comptable ou encore d’avocats pour ne citer qu’eux. Cela a été l’occasion d’aborder la production de documents dans les entreprises.

L’aspect, le niveau sonore et la qualité d’impression ont fait l’unanimité. Le multifonction correspond bien aux attentes des bureaux de 10 à 20 personnes.

  • Un gros cabinet d’avocats, qui utilise ce type de matériel de façon annexe, nous a expliqué que leur production de documents est surtout de plusieurs milliers de copies par jour et nécessite de plus grosses machines. C’est aussi le cas de certains cabinets d’expertise comptable.
  • De son côté un patron du BTP a évoqué le fait que le contrôle d’accès à l’imprimante est essentiel pour lui ; cela n’est en rien lié au coût de l’impression mais plutôt au temps de travail perdu par les impressions personnelles.
  • Pour un rédacteur en chef d’un magazine, le format A3 prévaut. Cependant ce type de MFP est très utile en complément.
  • Les cabinets de syndics produisent tellement de documents qu’ils ont externalisé le gros de la production en attendant la validation des envois par mail.

Tous utilisent cependant un multifonction pour leur production de documents quotidiens.

Pour pratiquement l’ensemble des personnes travaillant dans des bureaux et partageant un multifonction, les problèmes essentiels relèvent de la sécurité, du contrôle et de l’automatisation de la maintenance.

La VERSALINK C605 en contrat location maintenance de part son efficacité et ses performances semble avoir de beaux jours devant elle !