Partage et gestion des connaissances, éléments essentiels de productivité et de performance

D’ici quelques années, trouver simplement et rapidement une information pertinente et au bon moment se compliquera tant le volume des données échangées croit de manière exponentielle. Une accélération notamment due à la facilité à laquelle il est possible aujourd’hui de communiquer; dans les faits cela représentera l’un des facteurs les plus cruciaux pour les entreprises car cela engagera la productivité et les performances de la structure et des collaborateurs. En conséquence aucune organisation, qu’elle soit privée ou publique, ne peut se prévaloir de négliger cet enjeu stratégique.

Accessibilité et gestion efficace des données, nouveaux Graal du monde connecté et de l’économie numérique

Via de multiples supports, dans des formats extrêmement variés, voyageant à travers le monde, à toute heure, les données se partagent qu’elles soient matérialisées ou dématérialisées. Dans ce contexte la gestion des connaissances ou Knowledge Management et les outils qui les soutiennent vont devoir être de plus en plus intégrés à l’environnement de travail.

Réseau communautaire, réseau social d’entreprise ou systèmes d’informations multiples interconnectés

Pour certaines organisations s’inscrire dans une démarche de réseau communautaire ou de réseau social d’entreprise est indiqué car ces réseaux collaboratifs permettent d’accélérer le travail des collaborateurs et de préserver la gestion des connaissances. Ils ont un véritable potentiel social, permettent la diffusion et la circulation de l’information, augmentent la productivité, génèrent une ouverture à l’externe… En 2015 une étude sur les RSE soulignait que le partage des bonnes pratiques était cité en tête des usages pour 37% des répondants. Ensuite venait la gestion de projet à 35%, l’entraide 20%, enfin la veille (7%) et l’innovation (1%) suivaient. Pour d’autres, étudier et mettre en place des systèmes d’informations multiples et interconnectés peut être plus pertinent ou complémentaire.

Vers une nouvelle organisation

L’essor de l’économie collaborative est lié au déploiement et à l’usage des nouvelles technologies qui permettent d’améliorer la créativité collective et la productivité de chacun et du groupe. De plus elle répond au besoin de relations sociales plus conviviales. Dans la vie professionnelle cela induit de nouvelles formes d’organisation plus horizontale, le coworking, le partage des espaces et des outils, etc.

En conclusion, toutes les fonctions dans l’entreprise sont concernées par ces nouvelles tendances ; de la direction financière à la direction des ressources humaines, de la direction commerciale au support client, de la communication à la direction générale, nul n’est épargné. Les outils, qu’ils soient en mode SaaS, sur le Cloud, développés en interne ou achetés à un éditeur spécialisé, que les services soient confiés à un prestataire externe ou internalisés, la gestion des connaissances et le partage des données sont devenus l’affaire de tous.

Découvrez sur DOCUMATION 2017 les fournisseurs de solutions de partage et de gestion des connaissances

corinne-portrait3Corinne Estève Diemunsch, CMO de Limonetik, Co-fondatrice de TiKibuzz, éditeur du répertoire des métiers et des acteurs du document et créatrice de DOCaufutur.fr

No Comments

Be the first to start a conversation

Leave a Comment