Verrückter Geschäftsmann auf Tretauto

« La nouvelle génération est épouvantable. J’aimerais tellement en faire partie » disait Oscar Wilde. Qui sont les Digital natives ? Comment sont-ils intégrés dans le secteur de l’éditique et des communications client ? DOCaufutur s’est penché sur la question, en apportant un éclairage sur les caractéristiques de cette nouvelle génération.

Expression anglo-saxonne désignant l’ensemble des individus nés depuis l’essor des technologies numériques et généralement avides utilisateurs (mais pas nécessairement), les digital natives sont nés entre les années 80 et aujourd’hui et regroupent les générations Y et Z. Même si chaque personne est différente, et que, pour l’enseignant chercheur Christophe Benavent, « il existe parfois plus de différences entre les personnes d’une même génération qu’entre des personnes de génération différente », nous allons tenter de dégager un portrait-robot des jeunes d’aujourd’hui.
D’entrée d’interview Christophe Benavent précise que l’expression de Digital Natives vient de Marc Prensky dans un texte qui date déjà de 2001 ! En voici le lien. « La critique scientifique a été abondante et une enquête a rendu une conclusion très claire : « C’est donc la diversité des parcours professionnels, dans toute leur complexité et toute leur multi-dimensionnalité, qui peut éventuellement justifier une différenciation des politiques de GRH, bien plus que d’éventuelles spécificités générationnelles. » ».

Un nouveau rapport au temps et à l’espace

Generation Z word cloud with a globeL’individu numérique n’aime pas les temps morts. Il les comble par une hyperactivité numérique. Perpétuellement joignables, les DN vivent dans une sorte d’immédiateté des échanges ; ils bénéficient d’un grand choix de modes de communication. « Leur surconsommation d’informations les font parfois dépasser les deadline en entreprise » constate Evelyne Maisonneuve, leader de la communauté CCM au sein du groupe onepoint. Les Digital Natives ont développé une autre vision du contact humain et ont besoin de se sentir dans un environnement social et affectif amical, basé sur la confiance. Doriane Mercadié a 19 ans et a été stagiaire chez TiKibuzz. Au-dessus de tout autre critère à caractère professionnel, elle souhaite« s’épanouir et évoluer dans une ou plusieurs entreprises dont l’ambiance serait bonne, presque familiale ». Concernant l’espace, les DN n’ont aucun problème avec le télétravail et la mobilité, synonymes de liberté. Doriane rêve d’une expérience à l’étranger pour s’enrichir d’une nouvelle culture et perfectionner son anglais. « Nés avec un téléphone en main, les DN ne connaissent plus de frontières. Grâce aux outils en mode Saas, notre environnement de travail peut être recréé n’importe où dans le monde » précise Amaury Montmoreau. 

….

 

Startup Business. Businessman on a rocket. Flat design business concept illustration.Corinne Estève Diemunsch, CMO de Limonetik et co-fondatrice de l’agence de marketing et communication TiKibuzz, explique que les DN obligent les dirigeants d’entreprises et les responsables de tous poils à aller plus vite et plus loin « Les DN sont stimulants et nous obligent à déplacer des montagnes. Pour ne pas paraître ‘has been’, il vous faut faire des efforts toujours et encore. Cela vous permet de vous régénérer et aussi de poursuivre votre propre progression. C’est juste génial ! ». A titre d’exemple, elle a accueilli Doriane Mercadié qui a, entre autre, contribué à la réalisation d’un répertoire des métiers et des acteurs du document en ligne : « Ce projet me tenait à cœur mais je n’avais pas le temps de m’y consacrer. Sur la base d’un travail réalisé avec une autre stagiaire il y a un an, Doriane a permis que ce projet sorte des cartons. Chez Limonetik, une autre stagiaire, Chen, en stage de fin d’étude, nous a permis de réaliser une cartographie des acteurs internationaux et des métiers du paiement. Les DN ont soif d’apprendre et notre devoir est de leur transmettre notre savoir pour qu’ils aillent plus loin plus vite que nous, leurs aînés ». Les enseignants du Lycée Garamont expliquent que leurs élèves leur font découvrir d’autres sources de connaissances en retour de leur cours : des vidéos pédagogiques sur Youtube, des plateformes, des interfaces, etc.

Le monde des communications client et de l’éditique doit savoir attirer les Digital Natives

Corinne EstevePour Corinne Estève Diemunsch, le secteur du document a souvent une image industrielle peu attrayante, synonyme de ‘vieux métiers’ ou de ‘trop’ technique, alliés à des modes de management et des organisations ‘classiques’. « Les jeunes ne s’y retrouvent pas ! Versus les gurus de startups, les ‘représentants’ de ces métiers ne font pas rêver la jeune génération alors que ce monde de la gestion des communications client et de la production documentaire offre de belles opportunités à travers l’innovation galopante, les perspectives liées à l’international, un côté « multi-facettes » agrégeant une multitude de métiers qu’il serait trop long de citer et de toutes façons j’en oublierai forcément. Si nous voulons attirer les DN et bénéficier de leur fraîcheur, il nous faut revoir certaines attitudes et automatismes acquis au cours de nos carrières, ne pas faire peur avec un dictionnaire d’acronymes fastidieux, repenser les organisations… ». Il s’agit donc de mieux communiquer auprès des écoles par exemple en insistant sur le fort potentiel d’innovation de ce secteur : impression 3D, tableau numérique interactif, etc. Elvire Del Fondo explique que les DN vont se tourner vers des entreprises qui leur ressemblent ; « Le mélange des générations doit apporter un équilibre dans une équipe, et ce dans tous les secteurs d’activité ». Evelyne Maisonneuve indique que dans son secteur, les DN s’adaptent bien à la partie « portails d’échanges ». Elle pense que le secteur des communications client et de l’éditique est en passe de se transformer vers du full numérique intégrant nativement des solutions de communication digitale. Les méthodes de travail des DN ne pourront être qu’un plus pour que cette transition soit la plus efficace et opérationnelle possible.

For your startup, Inspire, idea, work - It is a fundamental concept of a successful business. Inspired smart boy has a great idea! Conceptual image of business plan for start-up business strategy
D’ici quelques années, la plupart des dirigeants d’entreprises seront issus des générations de Digital Natives. Nouveau rapport au temps, à l’espace, à l’autorité et aux nouvelles technologies deviendront la norme. Le secteur du document doit prendre en compte cette nouvelle donne en intégrant ces changements sociétaux et générationnels.

Lire l’intégralité de l’article